Le Bessat de A à Z
Petit dictionnaire géographique et historique du BESSAT et de ses environs par Michel ACHARD
Tous droits réservés par l'auteur
1
2
A
B
B
C
C
E
F
G
H
J
K
L
M
N
P
P
Q
R
S
T
V
Z

MASSON (Auguste)
Dit « Dudu », 1920-1997. De la famille Masson de la Jasserie. Un des meilleurs skieurs de descente des années quarante, membre de l’Equipe de France. Maire du Bessat de 1962 à 1983, puis de 1989 à 1995

MATRICON (Joseph)
Maire de la Valla-en-Gier à partir de 1806, oeuvra pour la création de la paroisse (1827), puis de la commune (1831) du Bessat, dont il devint maire jusqu’à sa mort en 1848. Lire : Joseph Matricon…, par Roger Bargeton

MONUMENT AUX MORTS
404 habitants au recensement de 1911, 21 morts à la Grande Guerre. Mais il faut attendre 1960 pour qu’un monument aux morts soit érigé à l’entrée du village. Des différents occasionnés par les noms des morts de 1939-45 amenèrent une crise en 1962, entrainant la dissolution du conseil municipal et de nouvelles élections. Le monument ne sera inauguré qu’en mai 1964

MORT (Le)
Lieu-dit derrière la ferme Noir. Origine inconnue. Peut aussi bien dater de la bataille du Bessat que d’un crime oublié. Peut aussi s’écrire « Le Maure », surnom des gens à peau bronzée dans les campagnes d’autrefois.

MYRTILLES
Je n’ai ni la place, ni la compétence pour disserter sur les différences entre airelle et myrtille. Il y a longtemps qu’au Bessat, on se sert d’un peigne à airelles pour ramasser les myrtilles, afin de se régaler de tartes aux myrtilles ou de confiture d’airelles. Alors… Avant-guerre, des ramasseurs montaient par le premier car, et redescendaient en ville des bouquets d’airelles (avec branches) qu’ils vendaient dans les rues. Lire : « Myrtille ou airelle », par Pierre Dumas et Hilaire Jamet, dans : Dan l’tan, n° 18, 1997, p. 53-55. (dessin par André Achard)